Uncategorized

GESTION DE LA COVID-19, MACKY SALL PRIS EN OTAGE PAR SON PEUPLE

Spread the love

Esquiver le virus : l’indifférence ou le respect des mesures

Depuis le mois de mars 2020, le coronavirus a envahi le Sénégal, et le nombre de cas grimpe en Flèche de jour en jour. D’énormes mesures ont été prises dans le cadre de stopper la chaine de transmission du virus ; malgré tout, les efforts semblent vains car la maladie gagne du terrain. Au Sénégal, le président Macky Sall proroge l’état d’urgence le dimanche 03 mai 2020 pour une durée de trois mois. Un couvre-feu a été déclaré partir de 20h00mn. Les libertés publiques étaient restreintes, les transports publiques régularisés d’avantages, les rassemblements interdits  les déplacements inter-régions refusés, les frontières fermées. Toutes les politiques convergeaient dans le sens d’endiguer le virus.

Nonobstant, au Sénégal la covid-19 est toujours non maitrisée et la population commencent à lâcher prise en ce qui concerne les mesures préventives. D’aucuns s’exaspèrent de leur incapacité de jouir de leur travail à cause du confinement, d’autres fustigent l’absence de clin d’œil de l’Etat du point de vu aide. Des actes de vandalismes ont été notés, une colère et un cri de ras-le-bol commencent à s’épanouir. L’heure est peut être au changement de tactique et de stratégie étant donné qu’elle est devenue très grave. Ce lundi 29 juin 2020, le Président de la république son excellence M. Macky Sall s’est adressé à la nation sénégalaise en mode visioconférence, ceci parce qu’étant suspecté d’attraper le virus, il est mis en quarantaine. A la grande déception des sénégalais l’état d’urgence est levé et le couvre-feu arrêté ; en ces termes «  lutter pour préserver nos vies et notre santé et  reprendre toutes nos activités productives pour remettre pleinement notre économie en marche …J’ai décidé de lever l’état d’urgence et le couvre-feu y affèrent à compter de demain, 30 juin 2020 à 23heures ».  Aujourd’hui les sénégalais pensent être livrés à eux même et concèdent que Macky Sall a très tôt démissionné du combat contre la Covid-19. Il cède facilement à la pression et se retrouve dans des errements et un tâtonnement total.

Dans tous les cas la maladie est toujours là et aucun remède n’est flairé à l’horizon. Au Sénégal d’aucuns optent pour l’indifférence et pour d’autres c’est le désespoir total.

                                                                                                                      Fatou Bintou Gueye

Please follow and like us:

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *