Uncategorized

(Vidéo) – CONTRE LA MALNUTRITION DES ECOLIERS DEFAVORISES : L’Association AGORA lance le projet P’TIDEJ et subventionne des cantines scolaires

Spread the love

L’Association AGORA à lancé, ce lundi 27 Janvier 2019, le projet P’tidej à l’école Mamadou Charles Niang de pikine 3. un projet innovant qui vise à améliorer le statut nutritionnel des enfants en milieu scolaire par l’introduction de petits déjeuners.

Au Sénégal, la majorité des enfants issus des quartiers défavorisés arrivent à l’école le ventre vide, sans petit déjeuner et parfois même sans dîner la veille. La plupart ayant droit au petit déjeuner ne le prennent pas équilibré, d’autres à l’heure de la pause matinale, achèteront des produits alimentaires industriels très sucrés, mauvais pour la santé. Une mauvaise alimentation est un obstacle avéré à l’apprentissage à l’école et au-delà, inhibe la croissance économique et la stabilité à long terme du pays. La cause sous-jacente de la malnutrition n’est pas simplement la pauvreté, mais aussi une mauvaise compréhension des bonnes pratiques alimentaires. Dans un environnement scolaire, l’enfant est ouvert à l’acquisition de bonnes connaissances et pratiques. Partant de ce constat, un projet vise à lutter contre la malnutrition infantile et l’absentéisme à l’école par l’introduction de cantines scolaires mobiles dans les écoles des quartiers défavorisés de Saint-Louis.

Ce projet vise à lutter contre la malnutrition infantile par l’introduction de cantines scolaires mobiles dans les écoles des quartiers défavorisés de Saint-Louis. Le projet P’TIDEJ comporte deux volets :

  1. DISTRIBUTION DE PETIT DEJEUNERS A 300 ELEVES DES ECOLES PRIMAIRES DES QUARTIERS DEMUNIS DE SAINT-LOUIS :
  2. Ce volet donnera accès à des petits déjeuners sains et équilibrés aux écoliers, afin de contribuer à la réussite scolaire et de diminuer la sousalimentation chez les écoliers. Les petits déjeuners seront proposés à prix modiques et subventionnés pour les plus démunis, première étape dans l’acquisition de la pérennité du projet.
  3. EDUCATION A LA NUTRITION ET AUX SAINES HABITUDES A TRAVERS DES ANIMATIONS ET SEANCES D’EDUCATION NUTRITIONNELLE POUR LES ELEVES. Deux fois par semaine, des notions de nutrition seront données aux élèves après le petit déjeuner par les animateurs formés d’AGORA.

Le projet cible directement les élèves âgés de 06 à 13 ans. La distribution de repas concernera
pour la première année (phase pilote) dans une école élémentaire (300-500 élèves au total) d’un
quartier populaire et défavorisé de la ville de Saint-Louis. Le ciblage géographique a été réalisé
au moyen d’un indicateur composite comprenant la prévalence de la malnutrition chronique, le
taux de scolarisation et le taux de pauvreté.
Les bénéficiaires indirects du projet seront les familles des enfants.

>>>Suivez les réaction>>>

Please follow and like us:

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *