CONTRIBUTION : Sénégalaises, sénégalais, sommes nous conditionnés pour vivre dans la médiocrité ? Par Pigo Lloriss

Spread the love

Le problème des sénégalais c’est de ne pas savoir où se trouve les priorités.
Quand c’est rangou qui parle tout le monde écoute tout le monde dévient un expert tout le monde se sent concerné par un sujet au final qui n’apporte rien de bénéfique à cette société, mais quand on pose les vrais débats avec de vraies questions pour le développement de ce pays tout le monde s’occupe à faire autre choses, personne ne veux participer.

Sommes nous conditionnés pour vivre dans la médiocrité ?
Le mal est profond , ici il ne s’agit pas de maturité mais de priorité . Malheureusement dans un pays comme le Sénégal beaucoup s’attarde sur des sujets qu’ils jugent eux-mêmes futiles .


Si on est capable de passer des heures sur les réseaux sociaux à débattre sur le cas de Rangou avec des milliers de partages , de j’aime , et de commentaires je pense aussi qu’on est capable de prendre quelques minutes pour s’interroger sur les affaires de la cité pour un Sénégal meilleur .
Pigo Lloriss

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *