GRÉ À GRÉ DE 36 MILLIARDS F CFA : L’ARMP freine le ministère de la formation professionnelle

Spread the love

L’Autorité de Régulation des marchés publics (ARMP) a dit niet au ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’artisanat, dirigé par Dame Diop. Selon nos confrères de Libération, ledit département ministériel voulait passer un marché de gré à gré de 36 milliards de francs CFA et avait déjà choisi ses prestataires. Mieux, pour justifier sa demande, le ministère faisait valoir la mise en place, par le gouvernement, d’un programme de construction de 45 centres de formation à travers le Sénégal, dans le but de renforcer l’employabilité des jeunes.

Dame Diop et ses services évoqueraient une instruction du gouvernement pour la construction de ces centres, avant la prochaine rentrée des classes afin d’augmenter la capacité d’accueil des infrastructures didactiques et pédagogiques. Mais, pour l’ARMP les arguments développés ne permettent pas d’établir une situation d’urgence impérieuse, pouvant justifier un gré à gré, au sens du Coe des marchés publics. Aussi, en lieu et place d’un accord par entente directe, le juge des marchés publics a conseillé au ministère concerné de lancer un appel d’offres restreint en procédure d’urgence.

EMEDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *