Serigne Mboup: « Si on ne les enchaîne pas dans les daaras, la police le fera plus tard »

Spread the love

Issu de l’école coranique, Serigne Mboup est aujourd’hui l’un des figures du patronat sénégalais. Interpellé sur ce qui s’est passé à l’école coranique de Ndiande où des jeunes talibés ont été victime de maltraitance de leur maître qui les enchaînait, le leader de CCBM s’est prononcé sur cette affaire. Pour lui, ni l’Islam ni les lois de la République dans lesquelles nous vivons ne cautionnent les sévices corporels. Il précise aussi que ce n’est pas qu’au daara qu’on assiste à ces comportements. Même dans nos familles, père comme mère corrigent leurs enfants si ces derniers refusent d’apprendre leur leçons où sont coupables d’autre chose de répréhensible. Donc comprenons que c’est humain, et cette violence faite aux enfants n’est pas lié aux daaras. Même dans l’école française les maîtres se défoulent sur leurs élèves. C’est un comportement humain qui n’est pas exclusivement constaté dans les daaras, défend t-il. Toujours sur ce cas, il affirme avoir été enchaîné au daara où il a fait ses humanités non pas par violence  où pour l’humilier mais pour l’empêcher de s’enfuir. Cela fait partie des coutumes de l’apprentissages du Coran dans les daaras au Sénégal. Seulement pour lui, cette pratique est dépassée. Dés lors, il est plus qu’urgent pour les maîtres coraniques de suivre des formations car il n’est pas évident d’être un bon enseignant. Cela nécessite donc beaucoup de pédagogie. Revenant sur une confidence que lui avait faite un ami, il rapporte: « Il est mauvais certes d’enchaîner des enfants pour les empêcher de fuir mais c’est à mes yeux mieux que de les livrer à eux mêmes. Si on ne les enchaîne pas dans les daaras, la police le fera plus tard ». Tous les jours des enfants jetés dans la rue finissent dans la délinquance, le banditisme », rappelles t-il.

Buzz Clic

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *