(Sénégal 0 Algérie 1) : Quand la défaite se fête. Par Djibril Séné membre de la CRIC et de l’ISIS.

Spread the love


L’Algérie a gagné sans la gloire,là où le Sénégal vaincu a bénéficié de cette grande gloire comme attesté par le monde entier.
Pour une telle performance( médaille d’argent du football africain en 2019), le Sénégal peut bel et bien « fêter sa défaite ». Mais l’objectif doit être maintenant de tourner la page de toutes ces années infructueuses et inciter chacun à apprendre de ses erreurs.
C’est cela que l’on appelle  » FÊTER SA DÉFAITE ».
Nous ne devons pas étouffer l’affaire de la coupe d’Afrique,ni éviter d’en parler.
Nous ne devons non plus chercher un bouc émissaire.
Officialiser nos erreurs et en tirer des leçons constructives est la décision la plus indiquée.
Il est tout aussi enrichissant d’apprendre de nos réussites que de nos échecs.
Pour réussir nous devons savoir tirer parti de nos échecs.
Dans le sport en général, le football en particulier l’erreur est intolérable et synonyme d’incompétence.
L’échec peut laisser un goût amère ou tout simplement démoraliser,alors il est difficile de rebondir.
Mais il nous faut rebondir.L’idée force de la fête de la défaite:
Faire que l’échec soit considéré comme une opportunité d’amélioration.C’est comprendre que la défaite est la mère du succès.
Djibril Séné membre de la CRIC et de l’ISIS.

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *