Vote ethniciste au Sénégal : «il y a de quoi s’inquiéter» selon Khadim Bamba Dièye-

Spread the love

L’élection présidentielle qui s’est tenue dimanche 24 février au Sénégal s’est bien déroulée dans l’ensemble. Mais, elle a révélé un facteur inquiétant si l’on n’y prend pas garde. En effet, de l’avis de Khadim Bamba Dièye, certains Sénégalais ont voté pour des candidats simplement parce qu’ils appartiennent à la même ethnie ou confrérie. 

L’auteur du livre «Comment vote les Sénégalais ?» qui était l’invité de l’émission Rfm soir tire la sonnette d’alarme et prévient : «Il y a de quoi s’inquiéter parce que qu’il y ait un vote confrérique, un vote ethnique », a-t-il indiqué. 

A l’en croire, si le vote régional est acceptable, choisir un candidat sur le seul critère de la confrérie, de la religion ou de l’ethnie est en contradiction avec la posture qui a prévalu depuis 1960 avec l’élection de Senghor comme premier président de la République du Sénégal. 

Pour contrer cette nouvelle donne, M. Dièye invite «le prochain président de la République» à «lever les doutes et incarner l’espoir parce qu’aujourd’hui, c’est un problème que l’on doit régler et sérieusement». 

Cette situation est constatée dans le Fouta où Macky Sall a obtenu un score à la soviétique, mais aussi dans le Sud du pays, notamment Ziguinchor, Bignona où les populations ont plébiscité Ousmane Sonko.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *