Politique : Élections Présidentielles 2019, PASTEF/Saint-Louis relate le film de l’attaque

Spread the love


La coordination communale de PASTEF a dénoncé, mardi, les attaques perpétrées par des marrons du feu contre leur caravane, hier à Pikine, en indiquant que les militants « ne cèderont devant les tentatives d’intimidations ». Revenant sur le film de l’incident, Amadou BA explique : « nous savions que le candidat de Benno Bokk Yakkar allait tenir un meeting, c’est pour cela que nous avons tenu à faire nos activités loin, dans la périphérie. Arrivés à la gare routière, nous avons rencontré deux pickups estampillés Benno Bokk Yaakaar (BBY). Au retour, ils nous attendaient. Lorsque nous les avons devancés, ils nous ont chargé à coups de gaz et d’armes blanches devant la station Oilybia », a-t-il confié aux journalistes.« C’est une attaque préméditée », a soutenu M. BA, le chargé de la communication de Pastef/Saint-Louis. « Au total, nous avons eu 5 blessés, dont 2, dans un état grave », a-t-il dit en rappelant que son parti n’est pas une dynamique de victimisation. « Nous prônons un débat politique. Nous ne versons jamais dans la violence et la propagande », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *